Après Martine à la plage, Chaineze à Alger.

Publié le par chaineze.kabouya.over-blog.com

Second jour de mon séjour dans la capitale.

Seconde journée d'échange avec les militants du FFS.

Ils m'ont fait l'honneur de m'inviter lors d'une session de formation de l'école politique Ali Mecili.

Des étudiants venus de toute l'Algérie, en bus pour une matinée d'échange. (Clin d'oeil à mes camarades de l'UNEF, ça rappelle les CN!!!!!!!)

L'arrivée à Alger se fait difficilement. Evidemment, des jeunes dans des bus, qui arrivent sur la capitale, ça fait peur. Négociations avec la police pour les faires enfin arriver jusqu'au siège du FFS.

La matinée se déroulait autour de 2 thèmes :

Approche sociologique des mouvements de changement dans le monde arabe 

Par le Professeur AROUS ZOUBIR

(J'en profite pour remercier Karim pour sa disponibilité pour me traduire cette brillante analyse)

L'UNEF et les Mouvement étudiants en France

Par mon humble personne.

J'avais décidé de commencer par le montrer en image ce qu'était le mouvement étudiant en France. Quoi de mieux, alors, que la vidéo de l'UNEF, sur le CPE... Les images parlent d'elles même.

Ensuite, petit retour sur l'histoire de l'UNEF. J'avoue que parler devant une centaine de militants, me paniquait un peu. J'étais stressée!! 

Après mon exposé, et celui du Pr Arous, les questions.

Quelle surprise quand je me rends compte, que les étudiants ont pris la peine de faire des recherches sur l'UNEF. On me demande d'expliquer la démarche du GERME. Et un étudiant propose même de créer une structure équivalente pour retracer la mémoire du mouvement étudiant en Algérie.

Les questions sont aussi variées que pertinentes :

Quelles relations entre les syndicats étudiants?

Ma position sur la réforme LMD (réforme qui à entraîner les grèves étudiantes en Algérie depuis le mois de février)

Questions sur l'indépendance et l'apolitisme, autonomie des universités...

La difficulté de construire dans un pays sans libertés...

Quel échange!! L'espace d'une matinée, je suis redevenue militante syndicale étudiante. Et je tente d'expliquer les méthodes de mobilisations, l'importance de l'unité syndicale (salariée, étudiante), l'importance de rallier l'opinion publique lors d'un mouvement et surtout la nécessite de toujours penser collectif

Viennent ensuite les questions sur le PS. 

La visite de F.Hollande qui a blessée les militants du FFS. Mais pas que, celle de Royal, de Montebourg,... on se demande à quoi pensent nos éléphants... Je m'engage à faire tout ce que je peux, pour organiser un déplacement très prochainement avec Pouria et d'autres.

Évidemment, les critiques et les questions sur la possible candidature de DSK ne tardent pas... 

Mon soutien à la candidature de notre première secrétaire, n'est pas un secret. Je fais donc état de ma préférence personnelle, en argumentant.

L'échange est de haut niveau. Et très franchement, j'admire le FFS et la capacité de mobilisation qu'il a.

Des militants, se lèvent aux aurores, font 500KM parfois plus dans la journée, pour assister à une demis journée d'échanges. Et en plus, ils sont plus d'une centaine!

Chapeau bas camarades!

Nous nous dirigeons ensuite vers un quartier populaire d'Alger, pour un meeting. 

La salle est comble, elle est en effervescence (à savoir que j'arrive très en retard)

Les orateurs se succèdent. L'hymne national est entamé par la salle.

Vient le moment où le 1er secrétaire prend la parole. Et il entraîne la salle avec lui, dans un discours enflammé!

Ce qui m'a surprise et que j'apprécie, chez Karim Tabbou, c'est sa disponibilité (avec TOUT le monde), et son engagement. C'est un homme de conviction. Quand il parle il le fait avec ses tripes. Pas de faux semblants, pas de discours prémâchés. La passion l'emporte.

C'est le cas, de la plupart des militants que j'ai rencontré en 48heures. Malgré toutes les difficultés, les bâtons dans les roues, les menaces du régime, leur engagement est intact.

Une spéciale dédicace à Rachid, militant de la première heure avec qui j'ai partagé des fous rires, et eu des échanges passionnant! 

Sur ces quelques paroles, je vais reposer un peu, la chaleur étouffante ça fatigue :)

A demain depuis la Kabylie! 

 

Publié dans International

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Belkacem MELLIKECHE 10/05/2011 23:38


http://www.facebook.com/home.php?sk=group_210170892337795&view=doc&id=210860762268808

http://www.facebook.com/event.php?eid=100471493376754&ref=notif¬if_t=event_wall#wall_posts


oubachir 08/05/2011 22:27


j'aimerais bien que nos problemes universitaires autant qu'etudiant, et nos problemes sociaux autant que citoyen algerien seront reglés, et merci pour la conference du 07 mai, et merci pour ton
encouragement, et j'espere bien que notre avenir sera meilleur comme le votre, merci.


Pataouète 08/05/2011 11:33


Bravo pour cette série sur l'Algérie, nos racines.
Je pense que tu as fait une bonne analyse sur ce pays qui nous est cher mais que le gouvernement français et surtout ses militaires ont assassiné laissant un pays indépendant certes mais exsangue
de ces forces vives et intellectuelles .
Je pense qu'Aït Ahmed et le FFS ont toujours été l'espoir de l'Algérie. Hélas, la puissance militaire ne lui a jamais permis d'accéder au pouvoir et lorsque est apparu une certaine idée de la
démocratie, la multiplication des partis politique a porté le pays vers le FIS, d'où reprise en mains militaire et 10 années de Terreur noire.
A part cela, si tu pouvais faire passer certains messages aux barons du PS nous aurions peut-être la chance d'avoir un jour un vrai socialisme en France !