La lepenisation des esprits n'est pas qu'un mauvais rêve...

Publié le par chaineze.kabouya.over-blog.com

FN.jpeg

 

 

Les larmes coulent ce soir. Un mauvais souvenir remonte à la surface : serait on en train de revivre un nouveau 21 avril?

J'en ai bien peur. La montée du front national, n'est autre que la conséquence de la politique menée par Nicolas Sarkozy depuis presque 5 ans. Elle n'est autre que la conséquence des nombreux "dérapage" des ministres, députés et autres candidats UMP.

C'est aussi, l'adoucissement des propos tenus par Marine Le Pen. Ses idées, ses propositions n'ont pas bougées d'un iota depuis l'ère Le Pen père, cependant, la technique de communication et la place laissée au FN par les médias aident à dé diaboliser le FN.

 

L'UMP continue à se dédouaner. L'UMP continue à se féliciter de l'action du président de la République. Cet homme qui a emmené la France dans le mur. Cet homme qui a accordé du crédit les idées du FN avec le ministère de l'immigration et de l'identité national, avec le débat sur l'identité nationale, avec le débat sur l'islam et surtout avec ses ministres qui dérapent très TROP régulièrement.

Ajoutons à cela, que ce gouvernement à fait tout ce qui était en son pouvoir pour minimiser l'importance de ce vote pour les cantonales : les départements sont voués à disparaitre, on met le paquet sur la Libye, ... Ils le savent : plus le taux d'abstention est haut, moins la déculottée est forte. Ils auront au moins atteint leur objectifs : plus de 56% d'abstention.

Mr Coppé, comprend que les électeurs UMP aient voté FN. 

Pourtant il se refuse à appeler à un front républicain ce soir. Il appelle les candidats UMP à se maintenir partout en cas de triangulaires... 

Sous couvert d'une raison fallacieuse : la gauche et la droite, ce n'est pas pareil. Sans déconner????

Rappelons nous, tous, le bulletin Chirac glissé dans l'urne en 2002. Rappelons nous tous la mobilisation citoyenne contre ce parti anti républicain. 

Le devoir de mémoire doit nous animer plus que jamais. Nous de devons pas revivre un second 21 avril.

Alors oui ce n'est peut être "que" des cantonales, mais ne soyons pas naïfs. Cette vague "bleue marine" comme l'appelle le FN, ne sera pas sans conséquences sur 2012.  

Si nous ne pouvons que nous réjouir de la déculottée que vient de prendre N.Sarkozy, nous ne devons pas nous en galvaniser. L'enjeu est bien trop important. Les déçus de Nicolas Sarkozy se tournent vers le Front National. ils l'ont fait pour les cantonales et risque de réitérer pour les présidentielles.

Alors que faire? 

Je l'ai déjà dit auparavant, le Parti Socialiste doit être plus crédible et plus audible. Et pour cela, notre candidate doit être Martine Aubry. Au delà de faire cesser les querelles, son statut de 1ère secrétaire, le travail de fond qu'elle à accomplit, lui donne la légitimité pour nous représenter.

Elle a su remettre le Parti Socialiste au travail. Nous nous sommes d'un laboratoire des idées, nous avons construit un projet de société validé par les militants lors des dernières conventions.

N'oublions pas, que la gauche unie, est la seule capable de l'emporter. Il est urgent de construire un programme commun, validé par la toute la gauche, qui sera porteur d'espoir pour les Français.

 

 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article