Pourquoi je n'ai pas assisté à la commémoration du 17 octobre 1961 à Vénissieux

Publié le par chaineze.kabouya.over-blog.com

 

 Unknown.jpeg

Depuis maintenant 2 ans, nous travaillons, avec un petit groupe au sein du collectif du 17 octobre 1961 à Vénissieux.

Notre volonté ? Faire reconnaître par la République les actes innommables commis ce jour là et les jours qui ont suivis par la police française.

Nous étions heureux d'apprendre que la municipalité, sous notre impulsion, allait inaugurer une stèle à la mémoire des morts du 17 octobre.

Pour mémoire, la fédération de France du FLN, avait appelé à une manifestation pacifiste après que Maurice Papon, préfet de l'époque, avait instauré un couvre feu visant les " Français musulmans d'Algérie".

Le quadrillage policier était tel, que les Algériens ont du ruser pour arriver jusque dans la capitale, quand ils y sont arrivé...

Les militants du FLN, fouillaient les personnes se rendant à la manifestation pour veiller à ce qu'ils ne soient pas armés.

Mais pour des centaines d'entre eux, cette marche pacifiste conduite dans la dignité, allait se terminer tragiquement.

Nous savons, par les archives ouvertes, que la police avait déjà réquisitionné des bus de la RATP ainsi que le palais des sports 2 jours avant cette manifestation.

Ainsi, se préparaient ils, à conduire des arrestations en masse. Mais qui aurait pu imaginer ce qui allait se passer?

Des centaines de morts et de disparus cette nuit la.

Des corps retrouvés dans la seine des semaines plus tard. 

Des corps retrouvés pendus dans le bois de Boulogne...

L'innommable s'est produit ce soir là. Perdant toute humanité, les forces de police ont laissé libre court à leurs instincts de bêtes.

Pour revenir à des temps plus contemporain, je disais donc que nous étions heureux et fier d'avoir une stèle sur laquelle nous pourrions nous souvenir.

Mais notre humeur à vite changer quand nous avons appris, que certains membres, de leurs propres chefs, avait décidé de faire intervenir un député algérien du RND.

Qu'est ce que le RND? 

Ce n'est rien d'autre qu'une des nombreuses ramification du FLN. Un parti de l'appareil étatique, corrompu. Un parti qui participe au pillage des ressources de l'Algérie et affame son peuple !!!

Et en plus, un parti classé à droite. (Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Rassemblement_national_démocratique)

Bon, j'avoue qu'au début, je me suis dit, L'équipe municipale ne sait pas qui est cet homme, ni ne connait son parti.

Je prends donc mon téléphone pour appeler Mme le Maire et son adjointe en charge du dossier. 

Quelques 20 minutes plus tard, Mme le Maire, me dit : " Si ce n'est que cela le problème, il n'interviendra pas".

Trop heureuse, je l'annonce aux copains.

J'ai peu être crié victoire trop vite. Le lendemain coup de massue.

L'adjointe en charge du dossier, me dit qu'elle demandera à Mme le Maire de ne pas changer son protocole et que, non il n'est pas de droite?

Serait-elle, devenue en une nuit une spécialiste de la question Algérienne?

J'en doute...

Je ne peux que regretter de ne pas avoir été avec mes camarades pour inaugurer cette stèle, pour nous souvenir ensemble.

Fidèle aux valeurs que je défends, je ne peux ni ne veut être associé à des Hommes politiques qui laissent leur peuple crevé de faim et se dandinent dans de superbes résidences avec piscines dans les hauteurs d'Alger.

Je ne peux, ni ne veux, qu'on vole la mémoire de nos aïeux, qui ont combattus dans le maquis, laissant femmes et enfants, pour une Algérie libre, indépendante et socialiste.

Je ne peux, ni ne veux, oublier mon grand père, membre du FLN, qui a pris le maquis et a combattu. Qui a eu le courage, de démissionner de l'armée après l'indépendance parce qu'il voyait la corruption dans les plus hautes sphères du pouvoir.

Je ne peux, ni ne veux, oublier que la véritable âme du FLN c'est d'abord et avant tout le peuple Algérien. 

Publié dans Vénisiseux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article