Rencontre avec Mr Ghazi HIDOUCI, économiste, ancien ministre algérien

Publié le par chaineze.kabouya.over-blog.com

alerie

Hier soir, une rencontre improbable. Mr Hidouci, ministre de l'économie en Algérie de 89 à 91 était à Lyon.

Il à eu la gentillesse de venir échanger avec quelques militants et citoyens sur la situation politique et économique de l'Algérie.

Je vais essayer, ici, de faire un petit résumé de ce qu'il nous à appris, j'espère être fidèle à ses propos.

Il a commencé par un bref retour sur la guerre d'Algérie et sur les conséquences de cette guerre d'indépendance sur nos sociétés.

Je partage son analyse, selon laquelle, un problème sociétal perdurera tant que la France n'aura réglé son problème post colonial.

Mr Hidouci, est revenu, longuement sur les relations France-Algérie.

Telles qu'elles était au sortir de la guerre d'indépendance, leurs évolutions, et les enjeux.

Enjeux qui ont été, et restent essentiellement économique.

Il rappelle l'accord sur le gaz passé par F.Mitterand, par exemple, qui prévoit l'achat de gaz par la France, à un prix bien au dessus du prix réel. Quels étaient alors les enjeux?

 

Il revient aussi sur ce que l'on appelle ici, le printemps arabe. 

" Il n'y a pas de phénomène méditerranéen qui soit pas européen"

Je trouve cette phrase très juste. Les révoltes au maghreb, ont soulevé un vent d'espoir ici aussi. Le mouvement des indignés en Espagne s'inspire de la place Tahir...

Ce qu'il à souligné avec insistance, c'est "l'auto-gestion" de ces mouvements. Partout, les révoltes se sont construites en dehors de partis "traditionnels".

On peut se demander pourquoi? 

Certainement, par ce que les peuples, n'ont plus confiance en leur "élites" politique. Parce que ce sont les mêmes depuis des décennies.

En Algérie notamment, ceux qui ont été les bourreaux du peuple, sont les même qui les appellent à se mobiliser aujourd'hui.

Comment peut on imaginer marcher pour la démocratie, la dignité et la justice, avec ceux là même qui ont fait couler le sang de leurs frères, leurs mères, leurs enfants?

Le Peuple Algérien, se soulèvera. Aucun doute. Tout est une question de temps.

 

Publié dans International

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article