RépubliqueLe 16 octobre, donnons-nous la chance de gagner à gauche avec Martine Aubry.?

Publié le par chaineze.kabouya.over-blog.com

 

Martine Aubry

Depuis des mois, les sondages déversent leurs flots de prévisions pour les primaires.

Hollande gagnerait au 1er tour, Aubry serait dans les choux, royal arriverait en 3e position...

La seule question sur laquelle les médias et autres instituts de sondages ne se sont pas penchés, c'est la participation.

Et pour le parti socialiste, disons le fièrement, c'est une véritable victoire.

2,5 millions de français se sont déplacés et ont fait mentir les sondages.

Pour une réfractaire aux primaires comme moi, ça à été la claque.

J'avais émis des doutes sur l'utilité des primaires. Aujourd'hui je n'ai plus aucun doute, ni sur le fond si sur la forme.

Sur la forme...

Le parti a tiré les leçons des conséquences de nos dissensions et des pratique ancestrales qui gangrenait notre parti.

Je tire mon chapeau aux penseurs et organisateurs des primaires. Listes électorales sous scellés, affiches et règlements des primaires à afficher, stylo numérique... Tout a été pensé de manière à ce que ce scrutin soit loin de tout soupçons.

 

Sur le fond ensuite.

Nous avons tous en tête la désignation de 2007 : Petites phrases, sondages, candidatures portée par les médias...

De cette primaire, le PS est ressortir grandit et renforcé. Il s'est passé quelque chose en France, ce dimanche 9 octobre.

En se déplaçant massivement, les français, ont démontré que le PS n'est pas mort. Et que chacun doit prendre ses responsabilités.

Ils ont montré l'espérance qu'ils mettent dans le candidat socialiste.

 

En créditant Martine Aubry de près de 31% des voix et Arnaud Montebourg de 17%, le message est limpide :

A gauche toute !

 

Avant la femme, ou l'homme, c'est les idées qui ont prévalut. C'est le projet qui a gagné. C'est la Gauche qui a gagné.

Alors bien évidemment, il nous est impossible de nous projeter sur les éventuels reports de voix. 

Qui nous assure que les 5% de Manuel Valls vont bien se reporter sur François Hollande?

Alors oui, je pense que sur le fond Martine Aubry et Arnaud Montebourg sont plus proches que ne peuvent l'être François Hollande et Arnaud Montebourg.

Cependant, dans une élection ouverte comme celle la, il ne nous faut pas compter uniquement sur le report de voix. 

Martine Aubry est la mieux placée pour redresser notre pays.

Elle à non seulement l'expérience mais aussi le courage de dire qu'il faut en finir avec l'argent roi.

Elle est la candidate de la justice sociale, de l'école, de l'égalité réelle!

Elle sera la présidente d'une France qui, retrouvant le souffle de son histoire et de son génie, le sens de ses valeurs – liberté, égalité, fraternité, laïcité – puisse à nouveau «embrasser la France» comme disait Michelet.

 

 

 

Le 16 octobre, donnons-nous la chance de gagner

à gauche avec Martine Aubry.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article